• A vendre fauteuil confort électrique

    Fauteuil confort électrique, plusieurs positions avec batterie, housse lavable

    Valeur 800 € vendu 200 €

    Contacter Madame Garcia

    05.59.84.34.30

     Photo0021.jpg

  • Film + débat sur le handicap et la sexualité au Meliès à Pau

     

    Lundi 30 septembre à 20h30

     
    Projection en avant-première suivie d’un débat animé

     par Laetitia Leroy de la maison des sourds, Marie Naranjo, thérapeute 

    et Virginie Duhamel, doctorante en anthropologie 

    sous la direction du professeur Abel Kouvouama sur la question des représentations du handicap.


    Gabrielle de Louise Archambault

    Canada / 2013 / 1h44 / couleur / vf

    Avec Gabrielle Marion-Rivard, Alexandre Landry et Mélissa Désormeaux-Poulin

    Au programme du deuxième long métrage de la réalisatrice québécoise : déficience intellectuelle, chant et amour.Gabrielle Marion-Rivard, 22 ans est atteinte du syndrome de Williams, particulièrement douée pour la musique et le chant, elle possède ce que l'on nomme l'oreille absolue. Dans la vie, elle déborde d'une énergie, d'une joie de vivre et d'une bonne humeur à toute épreuve. Pour sa première apparition au cinéma, elle est Gabrielle. Elle fait partie d'une chorale qui prépare un spectacle pour un grand festival de musique. Lorsque qu'elle tombe amoureuse de Martin, elle réalise que son handicap lui offre peu d'intimité avec son amoureux. Leur famille et les intervenants sociaux considèrent que cette romance les concernent également. À partir de ce constat, elle doit combattre les préjugés, et tenter de gagner plus d'autonomie afin de vivre son amour.


    En partenariat avec l’association CQFD (Ceux Qui Font les Défis)

  • Fête des Associations et Foire de Septembre

    Fête des Associations et Foire de Septembre Samedi 14 septembre 131 associations oloronaises présenteront leurs activités au jardin public à partir de 10h00.

    arton1566-abece.jpgL'A.P.F. tiendra un stand

  • CP : Augmentation de l'AAH de 1,75% : la précarité demeure!

    L’Association des paralysés de France (APF) tient à exprimer sa vive déception suite à l’annonce de Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée en charge des personnes handicapées, de revaloriser l’allocation adulte handicapé (AAH) de 1,75% au 1er septembre 2013. Cette légère augmentation porte le montant de l’AAH à 790,18€ par mois, toujours largement sous le seuil de pauvreté !

    Après une augmentation de 25% durant le précédent quinquennat, cette très légère et unique progression pour 2013 ne constitue pas une augmentation concrète du pouvoir d’achat des personnes en situation de handicap ou malades ne pouvant pas ou plus travailler. En effet, l’inflation de 1,1% et les nombreux autres frais supplémentaires – forfait hospitalier, franchises médicales, fiscalisation des indemnités accident du travail, déremboursement de certains médicaments, hausse du coût des mutuelles – sont largement absorbés par cette hausse de 1,75%.

    Par ailleurs, l’APF regrette que le sujet des ressources des personnes en situation de handicap (AAH mais aussi pensions d’invalidité et rentes versées à des personnes en situation de handicap), après avoir été passé sous silence lors de la Conférence nationale de lutte contre la pauvreté en décembre 2012, ne soit ni dans l’agenda du président de la République et du gouvernement, ni inscrit au programme du Comité interministériel du handicap à venir.

    Ainsi, l’APF demande avec force au gouvernement de prendre en compte cette question dans le cadre de la loi de finances 2014 afin d’apporter une réponse durable aux personnes en situation de handicap ou malades vivant sous le seuil de pauvreté !

     
  • touskiflot 2013

    Affiche_Touskiflot_40X60_2013_2.jpg